fbpx

Episode 23 – Bravo, chers parents

Aujourd’hui, je veux que vous fassiez le plein de confiance en vous ! Je veux que vous vous rendiez compte que vous êtes un parent extraordinaire

Comment je sais que vous êtes un parent extraordinaire ? 

Tout simplement parce que j’observe autour de moi. Et je vois des parents qui se démènent pour leurs enfants. Des parents qui donnent le meilleur d’eux-mêmes pour leurs enfants. Des parents qui vont adapter leurs horaires de travail pour emmener leurs enfants à leurs activités. Des parents qui vont écourter leur journée pour aller les chercher à l’école le midi ou le soir dès 16h30 parce que ça convient mieux à leur rythme. 

Des parents qui vont déposer leur aîné au foot, puis ensuite, déposer la deuxième à la danse, en profiter pour faire quelques courses puis retourner chercher les enfants et rentrer pour préparer un repas sain et équilibré. 

Des parents qui vont se lever la nuit parce que leur enfant a fait un cauchemar ou pipi au lit ou a faim si c’est un bébé. En encaissant la fatigue. 

Des parents qui veillent à ce que leurs enfants grandissent dans un environnement sain, avec du confort matériel. 

Des parents qui passent leur temps à prendre leurs enfants dans leurs bras, à les consoler, les réconforter, leur donner du courage pour ce qu’ils doivent vivre. 

Des parents qui se démènent pour chercher des solutions pour leurs enfants, que ce soit face à un diagnostic médical, face à un problème de garde, face à un problème au sein du couple parental, face à un problème à l’école… Et face à n’importe quel problème, les parents se creusent la tête pour trouver une solution. Et la plupart du temps, ils y arrivent très bien ! 

Et tout cela, la plupart du temps sans aucune reconnaissance de la part des personnes pour qui ils font tout cela, c’est-à-dire leurs enfants ! Je ferai un épisode dédié à l’ingratitude qui est un sentiment très fréquent et qui peut mener à de la rancoeur. Mais ce n’est pas le sujet aujourd’hui. 

Parce que même si vos enfants trouvent tout ce que vous faites pour eux normal, vous, vous trouvez peut-être que c’est également normal. Vous voulez leur offrir le meilleur dans la vie, vous voulez qu’ils partent avec les meilleures chances. 

Mais vous savez que c’est beaucoup d’efforts. Que c’est un travail de longue haleine, que c’est un travail quotidien et épuisant. 

Cette vidéo résume très bien cela. 

Vous mangez quand vos enfants vous laissent le temps. Vous devez dormir pas très loin d’eux et vous réveiller et vous lever pour aller les voir s’ils vous appellent. Vous n’avez pas de vacances, aucun jour de congé. Vous devez penser à tout pour eux : les vêtements, les repas, les douches, les couchers, les levers, les accompagner à droite à gauche. 

Et tout cela pour zéro salaire ! 

C’est dingue quand on y pense ! 

Mais dans quelle situation nous sommes-nous mis.es pour faire ça !? De notre plein gré, la plupart du temps !

Et nous continuons à subir. 

Pourquoi ? 

Je crois que c’est grâce à l’amour inconditionnel que nous éprouvons pour la chair de notre chair. L’amour nous fait parfois faire des choses étranges… 

Toujours est-il que tout ce que j’ai décrit, on le fait pour nos enfants à nous mais pas forcément pour ceux du voisin. On peut aider un peu les enfants des autres mais l’action du parent est tout de même beaucoup plus large ! 

Donc, bravo chers parents ! 

Ce que vous faites est très bien. Continuez comme ça ! Vos enfants ne le voient pas forcément, peut-être que votre conjoint.e, ou vos proches ne le voient pas, mais peu importe. Vous avez ça en vous, continuez ! 

Bien sûr qu’il y a des difficultés. Si vous n’en avez pas encore connues, ne vous inquiétez pas, elles vont arriver !
Mais peu importe, vous arriverez à les surmonter ou vous êtes déjà parvenu.e à les surmonter !

Prenez conscience du bon parent que vous êtes. 

Vous pouvez d’ailleurs prendre une feuille et lister tout ce que vous faites pour vos enfants. Ecrivez-le puis relisez-le. Vous vous rendrez compte de tout ce que vous faites déjà. Vous pourrez également vous rendre compte de ce que vous ne faites pas encore et c’est un excellent moyen de trouver des pistes d’améliorations, si vous en avez envie. 

C’est un épisode assez court qui a seulement pour vocation de vous dire bravo. Bravo chers parents !

En lien avec cet épisode, allez lire l’épisode de la semaine prochaine dédié justement à la confiance en soi

crier sur ses enfants

Les cris emplissent la maison et provoquent une mauvaise ambiance ? 

Ce n’est pas une fatalité !

Les règles pour arrêter de crier, picto avec un adulte qui crie sur un enfant

En suivant les 5 règles que j’ai regroupées dans ce guide gratuit, votre famille va retrouver calme et sérénité avec facilité.