Episode 80 – Enfant insupportable avec moi, sage avec les autres

C’est une remarque que se font beaucoup de parents et beaucoup de mes coachés. Pourquoi mon enfant est-il un ange à l’extérieur et dès qu’on a passé le pas de la porte, il se change en petit diable. 

C’est une situation exaspérante ! 

Alors pourquoi ?

enfant insupportable

Pourquoi votre enfant est-il agréable avec les autres et qu’il vous le fait payer cher ? 

À l’extérieur, c’est-à-dire en dehors de chez vous, lorsqu’il n’est pas avec vous, votre enfant doit suivre des règles : des règles de vie en société, des règles à l’école, à la crèche, chez l’assistante maternelle, des règles pour bien se comporter… Votre enfant suit ces règles qui le mènent à se comporter de la façon attendue par les adultes présents autour de lui. Par exemple à l’école, on s’attend à ce que les enfants restent bien sages sur leur chaise, fassent bien leurs exercices, respectent les adultes et les autres enfants, etc. Bref, on attend que l’enfant soit dans une certaine position, dans un certain rôle. 

Ces règles sont faites pour que l’ensemble du temps scolaire se passe bien et que les enfants soient bien gérés. Donc ces règles ne sont pas mauvaises en soi, je ne suis pas en train de critiquer leur fondement. Je vous explique un état de fait. 

J’ai pris l’exemple de l’école mais des règles de bonne tenue, il y en a partout, dans tous les lieux, dans toutes les situations. 

L’enfant doit prendre sur lui pour respecter ces règles qui sont comme une contrainte pour lui. Pour continuer avec l’exemple de l’école, l’enfant ne peut pas se lever et chanter alors que son enseignant.e est en train de faire une leçon. Pour certains enfants, c’est ok, ça ne leur pose pas de problème. Pour d’autres, c’est plus difficile. Je pense notamment aux enfants qui ont un TDAH pour qui ces journées d’école sont longues et intenables. Donc l’enfant doit prendre sur lui et c’est plus ou moins difficile. 

Il y a aussi le fait que l’enfant doit supporter ses autres camarades, le bruit qu’ils font, les rythmes qui ne lui correspondent peut-être pas. Bref, tout cela représente des contraintes pour l’enfant. 

Donc il tient toute la journée. Il tient le plus possible, parfois, d’ailleurs, il peut faire des écarts qui sont réprimandés. 

Et, à la fin de la journée, vous le retrouvez. Peut-être que vous ignorez tout ça, peut-être que votre enfant ne vous l’exprime pas, peut-être que vous ne vous doutez pas de la difficulté pour votre enfant de rester dans le cadre, dans le moule. Et que fait votre enfant à ce moment-là ? Il se lâche. Il fait tout sortir, toute la frustration qu’il a eue, tous les moments où il a eu envie de faire autre chose que ce qui était attendu de lui, il lâche tout. 

Ce qui fait qu’il vous en fait baver ! Il est insupportable

Et pour vous, c’est aussi insupportable : vous avez vous aussi votre journée dans les pattes avec les contrariétés que vous avez accumulées, la fatigue et votre enfant se comporte n’importe comment. C’est d’autant plus dur si vous avez plusieurs enfants qui se lâchent tous en même temps. 

Dans ces cas-là, je comprends que vous n’ayez pas envie d’aller chercher vos enfants le soir ! 

Vous allez probablement passer une mauvaise soirée à supporter le comportement électrique de votre enfant ou de vos enfants et vous allez sûrement finir par devenir électrique vous aussi et à crier sur vos enfants. 

Si votre enfant est insupportable avec vous et sage avec les autres, c’est très bon signe !

Mais si je vous disais que si vos enfants se comportent de cette façon, c’est très bon signe ? 

Eh oui ! Réfléchissez : votre enfant est soumis à des règles toute la journée, des règles qui ne lui conviennent pas forcément mais quand il vous retrouve, il ressent une libération. Il peut enfin faire ce qu’il a envie de faire. Il peut enfin se lever et danser ou crier ou courir. Il se sent suffisamment libre avec vous pour faire tout ça. 

Je vous entends dire « et mes règles à moi ? ». Vous avez raison. Et vos règles ? Les règles de la maison que vous n’aurez pas manqué d’établir suite à l’écoute de l’épisode 16 sur le cadre

Elles sont probablement bien établies. Votre enfant en a sûrement une parfaite connaissance. Mais pourtant, il ne les respecte pas. 

Je comprends le sentiment d’injustice que vous ressentez sûrement et la lassitude que vous avez après votre longue journée. 

Mais c’est bon signe si votre enfant se comporte de cette façon. Il a besoin de se lâcher, d’exploser,  de se décharger émotionnellement, de faire sortir toute la frustration qu’il a emmagasinée en lui. Et il se permet de le faire avec vous car il se sent en sécurité avec vous. Il sait que quoi qu’il fasse, vous serez toujours là pour lui, vous l’aimerez toujours. 

Et c’est en ça que c’est un bon signe si votre enfant est calme à l’extérieur et insupportable avec vous : il est sûr de votre amour inconditionnel. Vous êtes sa figure d’attachement.

Vous lui avez donné tellement de preuves que votre amour est inconditionnel qu’il peut être lui-même, sans conséquences irréparables. Je dis « irréparables » car j’imagine que lorsque votre enfant a un comportement inadéquat, exaspérant, vous allez réagir, vous allez le rabrouer, peut-être crier selon votre état d’esprit du moment, mais ça va passer. Le soir, quand vous allez le coucher, vous allez quand même lui faire un câlin et des bisous pour lui souhaiter bonne nuit. 

Donc si votre enfant est calme avec les autres et insupportable avec vous, bravo ! 

enfant sage

Comment faire pour que votre enfant soit d’humeur constante ? 

Il est très difficile d’être d’humeur constante, je dirais même impossible. Notre humeur dépend de tellement de choses ! La fatigue, les contrariétés de la journée, les contraintes du moment, même le temps qu’il fait ! Notre humeur n’est jamais constante. 

Ce qu’on va essayer, c’est de faire en sorte que votre enfant soit moins insupportable avec vous ou même calme avec vous. Je tiens à préciser qu’il y a une grande part que vous ne maîtriserez pas car vous ne pourrez sûrement pas changer les règles de vie de l’endroit où votre enfant passe sa journée, peut-être les assouplir un peu mais pas plus. Et les enfants ne sont pas tous égaux face au respect des règles : pour certains enfants, il va être plus facile de se conformer aux règles, aux attentes, pour d’autres, ça va être plus difficile. 

Observez votre enfant et discutez avec lui pour vraiment cerner ses difficultés

En revanche, ce que vous pouvez maîtriser c’est votre attitude et ce que vous pouvez lui proposer quand vous le retrouvez. 

Commençons par votre attitude : maintenant que vous savez pourquoi votre enfant agit de cette façon, maintenant que vous savez qu’il est difficile pour lui de se conformer aux règles de vie de l’endroit où il passe toute sa journée, maintenant que vous savez qu’il se sent en sécurité avec vous car il est sûr de votre amour inconditionnel, je suis sûre que vous comprenez mieux votre enfant. La compréhension amenant de la compassion, vous arriverez à rester plus calme et apaisé.e lorsque votre enfant sera insupportable à la fin de la journée. Car oui, quand votre enfant fait une crise de nerfs, il a besoin que vous restiez calme pour l’aider à le faire redescendre. C’est le mécanisme des neurones miroirs

Et concernant ce que vous pouvez lui proposer lorsque vous le retrouvez, proposez-lui une activité qui lui permette de se lâcher : emmenez-le au parc, faites-lui faire du sport, faites la bagarre avec lui. Bref, trouvez une activité qui permettra à votre enfant d’extérioriser tout ce qu’il a gardé en lui toute la journée. De cette façon, votre enfant pourra se lâcher, ouvrir les vannes et faire sortir toute la frustrationaccumulée dans un cadre que vous lui mettrez. Ce sera autorisé et encadré. Vous parviendrez ainsi à le calmer. Ça durera un temps et ensuite, votre enfant sera de nouveau capable de suivre vos règles, des règles qui, j’en suis sûre, lui conviennent mieux ! 

Vous essayez ?


Cet épisode fait partie du parcours d’écoute « Être parent » tout comme les épisodes suivant :


Si votre enfant est trop insupportable avec vous et que vous vous sentez dépassé.e, parlons-en !

coach parental